Formation professionnelle au Shiatsu et au Do-In

5 – Travail personnel – 400 à 600 heures

Pour le cursus Classique, le temps de travail personnel est estimé à environ 580 heures, pour le cursus Intensif il est estimé à 440 heures. La différence entre les deux cursus est liée aux ateliers de pratique inclu dans la formation intensive (soit un minimum obligatoire de 270 heures sur un potentiel daccueil de 450h).

1- L’entrainement à la pratique du shiatsu : 200 à 320 heures Nous estimons qu’en parallèle de la formation il y a au minimum 320 heures de pratique personnelle (dont 90 heures minimum pour les études de cas : 10 personnes qui reçoivent au moins 3 séances).

Cursus classique : 320 heures

  • 1er cycle 54 heures minimum de pratique personnelle. La pratique régulière doit représenter l’équivalent de 1 à 2 shiatsu par semaine ( 1 à 2 heures de pratique par semaine minimum).
  • 2ème cycle : 90 heures minimum. La pratique doit monter à 3 voire 4 shiatsu par semaine.
  • 3ème cycle : 180 heures. L’objectif est de pratiquer de manière professionnelle, d’établir le rapport professionnel et les études de cas exigées pour l’examen SPS. C’est au minimum 1 heure de travail personnel par jour à y consacrer (environ 180 heures).

Cursus intensif : 200 heures

  • 1er cycle 85 heures minimum de pratique personnelle. La pratique régulière doit représenter l’équivalent de 3 à 4 shiatsu par semaine ( 3 à 4  heures de pratique par semaine minimum).
  • 2ème cycle : 85 heures minimum. La pratique doit se poursuivre sur un rythme de 3 voire 4 shiatsu par semaine pour passer dans une pratique de ressentie.
  • 3ème cycle : 30 heures. L’intégration de nouvelles techniques se pratique essentiellement dans les ateliers pratiques. Le travail personnel est plus orienté sur la professionnalisation et l’établissement du rapport professionnel et des 10 études de cas exigées pour l’examen SPS.

2- L’assimilation de la théorie : 80 heures Le volume de la théorie est assez conséquent. Il représente pour les 1er et 2ème cycles près de la moitié de la formation. Pour le 3ème cycle, c’est 1/3 de la formation. Nous estimons qu’un travail régulier de relecture, et de retravaille des cours représente environ 1 heure par jour pour chaque journée de stage. Ce travail est plus important pour le cursus classique car l’espacement des stages demande une immersion pour ne pas perdre les acquis du stage précédent. Au minimum 80 heures de travail personnel sur la théorie du shiatsu.

3- Les exigences particulières du Titre professionnel : 100 heures  pour le titre « spécialiste en shiatsu »

  • 6 séances reçues par un professionnel (7h),
  • la rédaction du rapport professionnel (environ 50h) que le stagiaire soutiendra lors d’une soutenance de mémoire après la validation de son examen théorique et pratique.
  • la rédaction des études de cas (40 heures)

4-  Anatomie-Physiologie : 60 heures (pour les personnes qui doivent valider cette discipline)
La validation des connaissances est indispensable pour les personnes qui n’ont jamais eu de formation dans ce domaine. Une liste des métiers dispensés est disponible sur le lien suivant. liste des dispenses Anatomie-physiologie.

Actéa Santé propose à ses stagiaires de prendre contact avec l‘IFSH (Insitut Français des Sciences Humaines – http://www.ifsh.fr/anatomie-physiologie-pathologies.html – cours par correspondance en e-learning de 60h (40 heures de cours et 20 heures de travail personnel) avec attestation de fin de formation délivrée par l’institut. Le SPS a négocié le montant de cette formation à 250EUR (tarif en vigueur au 1er juillet 2016 et susceptible d’évoluer, Actéa Santé n’est pas responsable de l’évolution des tarifs de l’IFSH-  sur les modules anatomie-physiologie). Le stagiaire contacte la correspondante pour le Syndicat Professionnel de Shiatsu au 04 93 07 07 24 en présentant le document d’inscription de formation validé par Actéa Santé (centre de formation habilité par le SPS).